Vener créer votre perso et devenez Shinigami, Hollow, Quincy, ou d'autre.. Un forum inspiré du manga Bleach!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hinozaki Akimi

Aller en bas 
AuteurMessage
Akimi Hinozaki
Lieutenant de la 6° Division
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 23/12/2006

Statistiques
PDV:
0/0  (0/0)
ESp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Hinozaki Akimi   Mer 13 Juin - 13:48

Nom : Hinozaki
Prénom : Akimi
Age physique: 10 ans
Véritable âge: (entre 2 000 ans et 1 ans) : 904 ans

Caractère: A première vu rien ne semble montrer qu’Akimi est une enfant turbulente mais les apparences sont dans son cas trompeurs. Souriante, rigolant et adorant faire des farces, Akimi possède une joie de vivre débordante ce qui lui valut plusieurs surnoms en rapport avec son hyperactivité presque épuisante pour son entourage. Eternelle optimiste en apparence, rien ne semble pouvoir lui faire perdre son sourire même quand elle se retrouve dans des situations délicates. Lorsqu’elle est en colère ou même triste, jamais vous ne la verrez quitter son petit sourire ce qui rend impossible pour les gens de sonder ses sentiments ou même ses intentions. La seule fois ou la fillette a montré une once de colère, on eu l'impression que se n'était plus la même personne.
Un autre trait important de sa personnalité est qu’elle adore parler et est curieuse de tout ce qui l’entoure, cela énerve passablement les gens qui finissent par perdre leur sang froid face aux interminables questions que l’enfant peut poser. Beaucoup la Soupçonne de le faire exprès pour pousser les gens dans leurs derniers retranchements et évaluer leur maitrise d’eux même.
Toutefois, se méfier des apparences est encore plus important surtout lorsqu’il s’agit de la petite Akimi car sous son air bon enfant et ses grands sourires, la jeune fille n’en reste pas moins quelqu’un de déterminé et rien ne l’arrête lorsqu’elle a décidé de faires tels ou telle chose même si elle prend la vie pour un jeu et ne semble pas réaliser des dangers de certaines situations.

Physique : Ayant l’apparence d’une enfant de 10 ans, Akimi ne mesure guère plus d’un mètre vingt pour 25 kilos tout mouillée. Son regard n’a jamais perdu de sa malice malgré le poids des années mais ses yeux reflètent malgré tout une intelligence bien supérieure à sa physionomie de gamine. Un visage presque angélique dut à sa couleur de peau pâle, ses yeux violets, ses long cheveux noirs tombant jusque dans son dos en fond une enfant tout a fait adorable mais seulement en apparence. Toujours habillée très légèrement lorsqu'elle ne porte pas sa tenue de shinigami, ses vêtements dévoilent sa frêle carrure d’enfant qui malgré tout semble montré qu’une fois à l’âge adulte Akimi pourrait être qualifiée de bien plus que de « jolie fille ». Cependant on l'a croise la plupart du temps dans sa tenue noire de shinigami ou l'on a l'impression qu'elle flotte dedans car ses manches ont tendance a descendre dévoilant ses épaules. Son Zanpakuto est en permanence accroché dans son dos et le petit pompom qui orne le bout de sa garde ne cesse de s'agiter lorsque la shinigami court.
Ainsi l'on peut dire que la première réaction en la voyant est : "Mais que fous une môme ici ? " Oui Akimi laisse souvent très perplexe et beaucoup lui disent qu'elle ne devrait pas utiliser d'arme car elle pourrait se blesser... si seulement ils savaient sa vraie nature...

Division que vous souhaitez intégrer: la 6ème ( et en lieutenant si c'est toujours d'actualité ^^ )

Nom du Zanpatuko: ten'batsu signifit en français "courroux de dieu"
Elément de votre Zanpakuto: foudre

-Shikai (1° transformation de votre Zanpatuko): Son Zanpakuto a fait rire plus d'une personne. En effet aux premiers abords, son sabre ressemble davantage a une dague car il ne mesure qu'une cinquantaine de centimètres. Cependant a son stade de shikai, elle devient rouge sang, s'allonge d'une trentaine de centimètres et s’élargie. Elle devient d’une dimension de 80 centimètres (ce qui reste très petit pour un homme adulte) sur vingt-cinq centimètres. Son pommeau devient noir comme le charbon et arbore une garde en griffes acérées, tels ceux d’un aigle montrant les serres...
.Citation pour activer le Shikai:
" Déchaine ta fureur ten'batsu"

Histoire :

[informations : en cyan les paroles d'Akimi et en bleu foncé ses pensées. En vert les paroles des autres personnages extérieurs et en rouge leurs pensées]

La fin d’une si courte vie

Une journée comme les autres ? Non c’était un beau jour de janvier dans Kobé, une ville du japon très prospère surtout dans le milieu de la construction navale. Akimi et une femme au visage flou mais qui devait surement être sa mère sortaient tout juste de la gare de Sonnomiya pour se diriger vers un grand centre commercial. La neige tombait lentement recouvrant tout d’un beau manteau blanc. C’était si amusant cette sensation, ces tous petits flocons fondant au contact de la langue. Elles marchaient tranquillement, la mère observant les divers enseignes des magasins et les vitrines ou les articles étaient exposés. La petite fille quand a elle préférait observer trois hommes qui marchaient presque à leur hauteur depuis un moment mais sans se préoccuper des passants. Parmi cette foule, ces hommes sortaient du lot car ils avaient tous des tatouages sur les avants bras. De la forme de petits cercles noirs, la gamine pouvait les voir dépasser de leur manteau de cuir.
Pour la plupart des gens, ces individus auraient été qualifiés d’office de voyous… percés de partout, vêtu comme des racailles et la clope au bec il est vrai qu’ils ne donnaient pas une très bonne image.
Tandis qu’Akimi semblait complètement absorbée par les tatouages, personne également dans la rue n’avait vu cette voiture noire aux fenêtres teintées s’arrêter soudainement a quelques mètres du trottoir. Une des vitres arrière descendit et des coups de feu se firent entendre…quelques secondes plus tard ce fut le chaos le plus total. Des cris, des gens qui se bousculent sans faire attention et poussant ainsi les personnes sur leurs passages.
Puis le bruit des sirènes, une voix lointaine qui semblait l’appeler… après le noir total…voilà le peu dont se rappelais Akimi, de sa vie sur Terre. C’était encore et toujours cette bride de souvenir qui lui revenait à l’esprit, lorsqu’elle était assise, le regard perdu dans l’horizon, comme à son habitude, sur un des toits du 71ème district du Rukongaï. Ça en devenait frustrant à la longue. Certes Akimi n’avait vécue que 7 ans sur terre mais ne pas pouvoir en savoir plus sur soi-même, alors qu’on le souhaite…mais es-ce qu’au fond, elle tenait vraiment à savoir se qui s’était passé les 7 années, avant sa mort? Certainement pas, après tout c’était ici sa famille et cela lui convenait parfaitement. Ses anciens parents étaient loin désormais, leur visage s’était effacé avec le temps et tous les souvenirs qui se rattachaient à eux jusqu'à la maison dans laquelle elle vivait. Elle ignorait jusqu'à la raison de sa mort et de ce qui avait fait qu’elle s’était retrouvée ici dans le Rukongaï.


En réalité Akimi s’était trouvée au mauvais endroit, au mauvais moment comme dirait le dicton. Elle avait fini comme les quelques dizaines de japonais qui mouraient chaque année dans des fusillades en recevant une balle perdue. Le lendemain ce drame avait fait la une des journaux de Kobé ou il était raconté qu’une petite fille était morte lors d’un règlement de compte entre l’une des branches de la triade chinoise, le 14K qui sévissait beaucoup au Japon et l’une des familles des Yakusas, les Yamaguchi-gumi. Certes cet évènement avait créé une vive émotion chez les habitants mais qu’était la mort d’un enfant face à tout ce qui se passait dans le monde. La télévision et les journaux banalisaient depuis tant d’années la violence et le crime que cette tragédie aurait presque put rentrer dans la rubrique des faits divers.
Toujours est il que la petite Akimi était morte ce jour là dans l’ambulance qui la conduisait a l’hôpital car malheureusement, le destin souhaitant visiblement sa mort avait choisit le pire moment de la journée car toute la ville était bouchée du fait que c’était l’heure de pointe et que tous les japonais rentraient chez eux après une dure journée de travail. Il est cependant impossible de dire avec certitude qu’elle aurait survécu même si l’ambulance était arrivée 10 minutes plus tôt mais au moins y aurait il eu un peu d’espoir…

* Pourquoi est ce que je pense toujours a tout cela ? Ma vie est bien mieux ici *

Oui la vie D’Akimi avait changé dans le Rukongaï mais de là a dire qu’elle était mieux que sa vie terrestre était faut. Tout en observant le ciel qui se teintait petit à petit d’orange et de toutes ces couleurs qui caractérisaient si bien le couché du soleil, la jeune fille se replongea dans ses pensées pour se remémorer son arrivée ici et les 28 ans qu’elle avait passée ici dans le 71ème district.


L’arrivée dans le Rukongaï

Ouvrant doucement les yeux, Akimi réalisa qu’il faisait grand jour. Avait-elle dormie si longtemps ? Pourquoi sa mère n’était elle pas venue la réveiller ? Se redressant, la jeune fille réalisa qu’elle n’était pas du tout dans sa chambre mais au milieu d’une rue. Les grattes ciel de Kobé avaient complètement disparu au profit de maisons bien différentes .
Akimi n’en croyait pas ses yeux, que faisait-elle ici ? C’est étrange mais aucun souvenir ne lui revenait en mémoire ou tout du moins rien de clair ou de précis. Après quelques minutes d’hésitation ne sachant pas si elle rêvait ou non, Akimi se mit debout bien décidée a tiré tout cela au clair. Après avoir épousseter ses vêtements, elle regarda autour d’elle quelque peu inquiète

" Maman ? Maman ? "

Pourquoi était-elle ici ? Fouillant dans sa mémoire, la fillette se souvint avoir entendu des cris, ressentit le gout du sang chaud dans sa bouche… une silhouette et un sabre également…
L’enfant décida de laisser tomber a chercher une explication. Pour le moment elle était paniquée car sa mère n’était pas là et elle se retrouvait seule…complètement seule… Akimi commença à remonter la rue. Des regards semblaient la fixer ce qui aggravait ce sentiment de mal être. Des visages apparurent petit à petit dans les entrebâillements de portes et de fenêtres des maisons. Finalement après plusieurs minutes de recherche infructueuse pour tenter de retrouver sa mère la jeune fille allait baisser les bras quand elle tomba nez a nez au détour d’une rue avec un jeune garçon qui semblait bien pressé.

" Hé !! Pousse-toi de là !! "

Le garçon bouscula sans ménagement la pauvre Akimi qui manqua de tomber. Quelques contorsions de sa part réussit à la maintenir sur ses pieds.

" Attends s’il te plait ! "

Akimi se mit à courir après le garçon se disant que celui-ci pourrait l’aider. Après plusieurs croisements, plusieurs ruelles traversés au pas de course, Akimi put enfin arrêter de courir en le voyant rentrer dans une maison. Appuyer contre un mur, la fillette tentait de reprendre son souffle avec difficulté….


Dernière édition par le Mer 13 Juin - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akimi Hinozaki
Lieutenant de la 6° Division
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 23/12/2006

Statistiques
PDV:
0/0  (0/0)
ESp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hinozaki Akimi   Mer 13 Juin - 13:49

Une nouvelle famille

* alala ce jour là, je me souviens a quel point j’étais effrayée… mon cœur battait la chamade et pas seulement parce que j’avais couru. Je me souviens qu’après avoir longtemps hésité, je suis finalement rentré dans la maison ou mon mystérieux garçon avait disparu… *

C’était dans cette maison qu’elle avait apprise la triste vérité sur le Rukongaï et des raisons qui faisaient qu’elle se trouvait ici. Le garçon s’appelait Yakhou et était âgé de 16 ans… enfin en apparence seulement car en réalité il en avait presque 60. Il lui apprit tout sur le Rukongaï et le fonctionnement des districts. Ce jour-là, Akimi avait dut accepter le fait qu’elle ne reverrait plus ses parents. Comment une petite fille de 7 ans pouvait accepter une telle chose ? Pendant plusieurs semaines Akimi fut abattue et n’adressa la parole a personne. Yakhou qui semblait compatir pour elle, tentait de la sortir de cette torpeur mais rien n’y faisait. Puis un jour sans aucune raison valable, Akimi arrêta de pleurer comme si elle avait pleuré toute les larmes de son corps. Depuis cet instant, jamais plus son visage n’exprima autre chose que de la joie.
Yakhou devint au fil des années un véritable ami et c’est ensemble qu’ils vécurent dans le Rukongaï. Pendant près de 3 ans les deux enfants avaient survécus tant bien que mal dans le 71ème district, traumatisant les pauvres habitants. La fillette obtenu rapidement le titre de trouble fait ambulant car cette tornade d’un mètre vingt avait un don presque inné pour semer la pagaille partout ou elle passait.
Sa famille de Kobé n’était plus qu’un lointain souvenir, un rêve qu’elle faisait de temps a autre. Yakhou et quelques autres enfants du quartier étaient devenus sa nouvelle famille. Tous appréciaient la petite fille charismatique qui leur racontait des blagues, les aidait dans leurs mauvais coups pour chaparder sur les étalages de quoi manger. Cependant sa vie avait prit un tournant lors de sa 10ème année.

La dernière conversation

La rêverie d’Akimi fut soudain perturbée par l’arrivée d’un adolescent qui s’assit a coté d’elle. Il était plutôt grand, les cheveux bruns et son regard contrastait tellement avec la jeune fille que cela en était troublant. Durs et froids était ses yeux, le visage bloquer dans une mine sérieuse voir presque menaçante.



« Je me disais bien que tu serais ici, je t’ai cherché tu sais ? Traken, Jiyo et moi t’avons attendu presque 1 heure »
« Je suis désolé Yakhou mais je souhaitais admiré une dernière fois la vue et puis je crois que cela arrangeait bien les gars que je ne sois pas là ! Traken n’a pas dut encore se remettre de ce qui s’est accidentellement passé la dernière fois »

Akimi rit en imaginant la mine soulagée de ce dernier en ne la voyant pas pointer le bout de son nez. Yakhou leva les yeux au ciel d’un air exaspéré en guise de réponse. Le pauvre garçon avait encore subit la fourberie de la jeune fille et n’était pas près de l’oublier ou tout du moins tant que l’énorme bleu sur sa joue n’aurait pas complètement disparu

" Tu sais Ak " prononça Yakhou après quelques minutes de silence à regarder l’horizon. J’ai jamais vraiment compris pourquoi… "
" Je sais mais ca ne s’explique pas idiot ! "
" Quand même, tu n’as plus que cette idée en tête désormais ! "
" Ho monsieur serait déjà en manque de ma petite personne alors que je suis toujours là ?? " Akimi se pencha sur le garçon et lui attrapa la joue et la pinca comme le fond parfois les grands mères avec leur petits enfants
" C’est que tu es mimi tout plein !! "
" Ha bah les pattes ! " s’écria légèrement le garçon, reculant pour éviter d’être à porter des mains de la gamine.
[color=green" En tout cas je serais tranquille sans toi et je n’aurais plus a sans cesse m’inquiétez ! " [/color]

C’est avec un large sourire qu’Akimi répondit a ce sous entendu. La jeune fille savait que toute ces années les avaient rapprochés comme jamais et que désormais Yakhou était comme un grand frère pour elle, tel une ombre, la surveillant a chaque instant même si il le niait et qu’il n’approuvait pas la situation. Néanmoins ils se chamaillaient en permanence et les conversations qui se voulaient sérieuses ne le restaient jamais très longtemps.

" Tu sais ca va faire un peu vide sans toi quand même " répondit Yakhou sur un ton qui se voulait détacher mais qui trahissait une certaine peine. " Je crois qu’y a pas une nana comme toi dans tout le district voir même dans tout le Rukongaï "
" On peut dire la même chose pour toi monsieur le pas doué, comment vas-tu faire sans moi pour séduire Quin ? Je suis la meilleure pour élaboré les plans mais toi tu es le plus nul niveau fille "
" Attends niveau plan tu es hyper mauvaise, et sans toi je me serais pas ridiculiser devant Quin ! "
" Bah ce n’est pas de ma faute si tu es si nul au combat ! Je pouvais pas prévoir que tu te ferais laminer "
" Quoi mais ils étaient cinq comment tu voulais que je m’en sorte !! De toute façon j’aurais jamais dut t’écouter, tes plans sont toujours nuls "
" Pense ce que tu veux mais bon heureusement que la Akimi était là pour voir si tout se passait bien car sinon y aurait plus eu de Yakhou aujourd’hui si j’étais pas intervenu ! "
Akimi lui tira la langue en guise de conclusion. Elle savait son plan parfait pour impressionner Quin mais ce grand dadet avait tout foutu par terre en mordant la poussière. Elle avait dut se montrer et foutre une raclée a ces cinq brutes qu’elle avait trier sur le volet pour son plan qui s’était conclu par un échec total car Yakhou passa vraiment pour un garçon pitoyable…
" Enfin bon on y va ? Tu ne comptes pas rester percher jusqu'à demain sur ton toit ? "
" Je fais ce que je veux monsieur le ramollo, va donc faire de la muscu au lieu de t’occuper de moi "
Yakhou répliqua en lui frottant le haut du crâne avec son poing ce qui eu l’effet escompté.
" HHHHHhhhhhééééééééé !!! Arrête !!! Ca fait mal espèce de vilain !! "
Yakhou s’éloigna fier d’avoir faire crier Akimi puis il descendit du toit la laissant seule de nouveau.
* Je la comprendrais jamais cette fille... enfin si elle veut partir pour entrer dans cette académie, libre a elle *

* Yakhou tu ne le montre pas mais je sais bien que tu es triste mais tu ne peux pas comprendre… Le jour ou je l’ai vu j’ai tout de suite sut que je voulais être comme lui… Ca a l’air tellement amusant et il semblait si passionné en me racontant… Je me souviens de ce jour ou il a croisé ma route. Plutôt violement je dirais * se dit elle en riant.


Une rencontre instructive

" Bah alors vous êtes de vraies limaces !! Vous arrivez pas à m’attraper ?? "
Cria Akimi tout en courant dans les rues du rukongai par une journée ensoleillé. Elle semblait rigoler de la situation dans laquelle elle se trouvait. Poursuivie par 4 hommes a la mine assez patibulaire elle ne semblait pas trouver cela anormal et au contraire ne cessait de les provoquer. En réalité comme presque tous les jours elle avait décidé d’aller embêter quelques personnes pour s’occuper et cela ne semblait pas avoir bien tourné.
" Arrêtez-la !! Arrêtez-la !! Attends qu’on t’attrape sale gamine on va te donner une correction !! "
" Me donner une correction ? Hihihi !! Mais vous arrivez même pas à m’attraper !! "
C’était avec un sourire radieux qu’Akimi déambulait dans les rues, courant de façon à ne pas distancer ses nouveaux amis qui avaient bien voulus jouer. Jetant de temps en temps un coup d’œil par dessus son épaule, la jeune fille observait les 4 hommes qui peinaient de plus en plus à rester a sa hauteur mais dont la hargne et la colère ne cessait de monter.
Puis décidant peut être qu’elle avait assez joué, Akimi se mit a accélérer l’allure et disparu dans une allée après avoir semé ces quatre poursuivants. Ces derniers arrivés a un carrefour ignoraient qu’elle direction prendre. Ils reprenaient leur souffle, complètement en nage.
" Ou à bien put passer ce petit démon ? "
" Aucune idée, on a qu’à se séparer "

" Vous voulez un peu d’eau peut être ? " demanda soudain une voix au dessus de leur tête
" Oui… Dites vous n’auriez pas vu… " Commença l’un des quatre en levant la tête pour voir qui leur avait proposé si gentiment de l’eau. Cependant il n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’un véritable déluge leur tomba dessus et les trempa de la tête au pied.
" A votre service !!! Hihihi "
" Encore toi !! " Fulmina le groupe complètement mouillé en découvrant que c’était Akimi qui venait de leur jeter des seaux d’eau qu’elle avait prit dieu ne sais ou. En quelques sauts acrobatiques la gamine se retrouva face à eux, très fière de sa bêtise.
" Près à continuer notre petite course ? " demanda-t-elle toute excitée, le regard brillant de malice
" P’tain attends qu’on te chope on va te faire regretter "
" Trop bien ! Hihihi !! " S’écria l’enfant avant de détaler comme un lapin sous le regard haineux du groupe. Ils repartirent a sa poursuite mais au bout de quelques instants ils la perdirent de nouveaux dans le dédale des rues. Néanmoins la course poursuite s’arrêta très vite pour la fillette car en bifurquant a un croisement et tournant la tête pour voir si ses amis avaient recommencé à la poursuivre, la fillette heurta de plein fouet quelque chose.
" Hooch "
Ne pouvant éviter l’impact, c’est sur les fesses qu’Akimi se réceptionna. Frottant sa joue endolorie par le choc, Akimi leva les yeux pour voir l’obstacle qui l’avait arrêté dans sa course. C’était un homme qui portait une tunique noire et une sorte de katana à la ceinture.



Jamais Akimi ne comprit ce qui se passa ce jour là, à l’instant où ses yeux croisèrent les siens mais un déclic s’était produit qui l’avait marqué. Il semblait si jeune, le regard intense caché par des cheveux noirs qui lui tombaient en mèches désordonnées devant son visage. Un léger sourire s’affichait sur son visage quand il regarda Akimi par terre devant lui.
" Ca va ? dit il en lui tendant une main pour l’aider à se relever Excuse moi je ne t’ai pas vu débouler "
Akimi Regarda hébété la main qu’il lui tendait sans pour autant la prendre. Après quelques secondes, Elle leva la tête vers lui et arbora un magnifique sourire avant de se relever toute seule délaissant l’aide qu’il voulait lui apporter.
" Oui très bien ! Hihihi ! " S’empressa de répondre la jeune fille " Vous auriez put vous poussez quand même. A cause de vous ma partie de chat a été interrompu ! "
Le shinigami ne comprenait pas a quoi elle faisait référence mais il remarqua qu’au même instant 4 individus a l’air douteux venaient de débouler eux aussi dans la rue.
" Là voilà !! " s’écria l’un deux avant de marquer un temps d’arrêt en voyant qu’elle parlait avec une personne.
" Ha chic chic !! Les voilà !! " Rigola Akimi en tapant des mains, heureuse de les avoir retrouvé.
" Tu les connais ? " demanda perplexe son interlocuteur en les montrant du doigt
" Oui ce sont mes amis, ils jouent a chat avec moi !! " répondit la fillette tout en leur faisant un petit signe de la main.
Les quatre hommes en reconnaissant un shinigami prirent peur, surtout en le voyant les montrer du doigt. Craignant que ce dernier soit avec la fillette, ils fuirent sans demander leur reste, préférant remettre a plus tard leur vengeance.
" Ho non ils sont partis, y sont vraiment pas drôles… "
" J’ai dut mal a croire que c’était des amis "
" Ho si, ils voulaient après jouer à… me donner une correction…oui c’est ça… "
C’est sur un ton jovial que la fillette lui expliqua toute l’histoire. Le shinigami regardait assez perplexe la jeune fille qu’il trouvait vraiment bizarre.
ce jour là elle avait longtemps discuté avec lui. A vrai dire elle n'avait pas arrêté de le harceler de questions. Elle apprit ce qu’était un shinigami et sut qu'elle voulait en devenir un car cela avait l’air si drôle et amusant. Le shinigami en parlait si bien et elle ne connaissait rien de ce jeu.
Puis Akimi décidea donc d'aller se présenter a l'académie et elle fut acceptée contre toutes attentes.

* Ho je me souviens du jour ou je suis allée m'inscrire pour de vrai ! Alala comment ne pas se souvenir de cette charmante dame de l'administration ? *


Dernière édition par le Mer 13 Juin - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akimi Hinozaki
Lieutenant de la 6° Division
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 23/12/2006

Statistiques
PDV:
0/0  (0/0)
ESp:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hinozaki Akimi   Mer 13 Juin - 13:49

Une inscription réussie

« B’jour Madame !! »
Deux petites mains apparurent sur le comptoir du Bureau n°6, communément appeler le « bureau des inscriptions». La secrétaire de la salle sortit le nez de ses dossiers et se retourna surprise car elle n’avait pas entendu la porte s’ouvrir. Une petite tête aux cheveux noirs jaillit soudain.
« Ch’uis Akimi ! Je viens m’inscrire à l’académie »
Akimi en effet était partie tôt du 71ème district pour se rendre à l’école des Shinigamis pour s'inscrire de façon officielle après avoir passée les tests d'entrée. Après s’être perdu plusieurs fois, elle avait finit par tomber sur une affiche accrochée contre la façade d’un imposant batiment qui lui indiquait ce bureau. C’est en sautillant et en chantant qu’elle était donc partie à la recherche de cette fameuse salle n°6 sans se préoccuper des regards qu’on lui lançait.

« Heu et bien oui, veuillez remplir ce formulaire s’il vous plait » Répondit la jeune femme en lui tendant une feuille et un stylo. Akimi la prit et regarda ce qu’on lui demandait.
* mon dieu que des choses bien compliqué… *
« Madame ? Excusez-moi mais ils entendent quoi par mon nom ? »
« Heu et bien de comment vous vous appelez » expliqua la secrétaire qui doutait de plus en plus de la maturité de cette enfant pour postulez a l’académie.
« Bah oui justement, le nom ca comprend le prénom, le nom de famille, le surnom… ?? Et puis d’ailleurs pourquoi on veut mon âge aussi ? Y a une limite d’âge pour se présenter ? Age aussi ca veut dire quoi ? Mon âge en comptant a partir d’où ? Je peux commencer mon âge a partir de mon arrivée au Rukongaï ou sinon de ma vie sur terre… »
La pauvre secrétaire était noyé par un flot de questions et n’arrivait pas répondre aux diverses interrogations de l’enfant. Puis profitant du moment où Akimi reprenait son souffle, la secrétaire répondit très vite
« Faites comme vous le sentez d’accord ? »
Akimi tira une moue mi figue mi raisin avant de sourire
« D’accord »
Puis elle partie s’assoir dans un coin pour remplir sa fiche d’inscription. La secrétaire soupira de soulagement en la voyant s’éloigner.
*Je devrais avoir l’habitude de rencontrer toute sorte d’individu loufoque mais cette gamine est épuisante et stressante, je plains les pauvres instructeurs qui vont devoir la supporter *
Mâchouillant le stylo, Akimi réfléchissait dans un coin a comment la remplir. Ce n’est seulement qu’après un bon quart d’heure que la fillette, sur la pointe des pieds agita la feuille par-dessus le comptoir.
« C’est finit !! J’ai tout rempli madame !! »
La secrétaire qui était retourné à sa paperasse jeta un œil au bout de papier qui s’agitait de droite a gauche et le prit. Elle regarda ce qu’elle avait marqué et voir si quelque chose manquait.
La secrétaire marqua un temps d’intérêt sur le haut de la fiche et leva les yeux au ciel d’exaspération.
« C’est bon non ? » demanda toute souriante la petite Akimi, fière de sa feuille
« Si vous voulez je recommence ou je peux modifier d’autres trucs ? Parce que je me demandais aussi par rapport à… »
« Non, Non tout est parfait cela ira très bien comme ca » S’empressa de répliquer la jeune secrétaire. Elle posa la feuille dans un coin puis reporta son attention sur Akimi qui rigolait a propos d’une chose qui lui échappait.
« Je vous remercie alors !! A bientôt !! »
« Oui c’est ça a bientôt ! » Répondit dans un sourire crispé la secrétaire en voyant l’enfant lui faire un signe de la main en sortant du bureau.
*Holala…qu’est ce que je vais faire de cette feuille ? C’est un vrai torchon… *
Résigné, la secrétaire rangea l’inscription avec toutes les autres puis après quelques minutes de réflexion elle se replongea dans son travail tentant d’oublier cette fillette

si quelqu'un avait jetté un oeil sur la feuille il aurait put y lire les premières questions/réponses.

Citation :
Nom: Hinozaki (ca c’est mon nom quand Yakhou est pas content et qu’il cri dans tous le quartier parce que j’ai fait une bêtise) , alias Akimi (c’est mon prénom mais ca tout le monde a le droit de m’appeler comme ca), Alias Ak’ ( mais ca c’est que yakhou qui a la droit de m’appeler comme ça parce que moi je l’appelle le ramollo ou la Yak), alias sale gamine ( ca c’est le nom que m’on donner les commerçants du 71ème district, j’ai jamais compris pourquoi), alias l’ouragan ( mais ca c’est que mes amis qui m’appellent comme ca et je n’ai jamais vu non plus le rapport entre moi et un petit coup de vent)

Âge: 60 ans (au total si je compte bien), 47 ans ( en partant du Rukongaï jusqu'à nos jours), 7 ans ( juste de ma vie sur terre), 10 ans (si vous prenez que mon âge physique au total), 3 ans ( si vous prenez mon âge physique qu’a partir du Rukongaï) et 7 ans ( si on prend que mon âge physique sur terre)
[Entre nous je me demande bien a quoi ca peut servir de savoir mon âge surtout mon âge physique… ca m’oblige à compter sur mes doigts ce n’est pas sympas !]

Sexe : Féminin (bien que je ne sache pas si on peut dire femme ou homme parce que tout est relatif après tout, on a tous une part de l’un et de l’autre en nous. Et puis d’abord pourquoi on doit forcément choisir, on pourrait être neutre ? Enfin pour ce que j’en dis…)

....

Shinigami pour de vrai !

Ses classes se déroulèrent sans problème pour elle mais tous les élèves de sa classe durent subirent les farces, les incessantes questions et ses petits sourires... Akimi s'entendait avec tout le monde... Ses professeurs cependant ne cessaient de souffler ou de s'exaspérer de voir cette enfant super active entrer dans leurs salles de cours car cela promettait toujours des heures horribles pour eux.
Quelques années plus tard la fillette eut l'autorisation d'intégrer une division et son choix se porta pour une raison totalement inconnu pour la 6ème division. Pourquoi choisir la seule chargé de faire respecter l'ordre et les lois dans le Seireitei alors que depuis son arrivé au Gotei elle passait son temps a les enfreindre dans une moindre mesure ?? Heureusement toutes ses bêtises n'étaient que frivolités et ne méritaient jamais de sanctions sévères...de toute façon son petit visage enfantin lui permettait d'y échapper la plupart du temps.
Comment réussit-elle a devenir a l'age de ses 419 ans a devenir lieutenant de cette division ? Nul ne sait vraiment mais même en se retrouvant catapulté a un poste a responsabilité, ce petit bout n'en fait qu'a sa tête et reste toujours aussi friponne peu importe la situation. Malgré le fait qu'elle martyrise les shinigamis de la division il ne vaut mieux pas que quelqu'un s'avise a critiquer la 6ème au risque d'avoir affaire a cette fillette. En effet depuis plusieurs décenniés l'enfant compare la division a sa famille et chez elle des liens comme ça c'est sacré...

[hrp : pardon j'ai baclé un peu la fin car je viens de tilter que j'ai un peu déliré niveau histoire... en effet je crois que je me suis enflammé donc bon j'ai très vite fait tourné court sinon vous auriez deux fois plus a lire ^^ Désolé vraiment ]

Ce qu’elle aime :
- Les Ichigo Daifuku
- Embêter les grandes personnes
- Observer les nuages, allongée par terre
- Rire et faire des farces
- Les jours de pluies
- sa bande de copains du 71ème district mais surtout Yakhou

Ce qu’elle n’aime pas :
- le saké
- les gens trop sérieux
- ne pas pouvoir obtenir ce qu’elle veut
- rester en place


Statistiques:(répartisez 900 points)
- Attaque/Force: 200
- Défence/Résistance: 125
- Dextéritée: 125
- Agilitée: 150
- Vitesse: 200
- Intelligence: 100

Points d'énergie:(répartissez 2000 points)
- PDV (points De Vie): 800
- ESp (Energie Spirituel): 1200


Commant avez vous connu ce Forum?: heu je sais plus ^^ surement a partir d'un autre forum ou d'un top site... rolala ca fait tellement longtemps ( moi j'ai pas beaucoup de mémoire lol )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuru E
Invité



MessageSujet: Re: Hinozaki Akimi   Mer 13 Juin - 13:57

Shocked quelle fiche magnifique avec une superbe histoire(oui jai tout lu XD)

je te valide cependant pour ce qui est de ton grade tu a vue avec Hyria?
Revenir en haut Aller en bas
Hyria Aozora
Ancien Capitaine de la 1° Division
avatar

Nombre de messages : 1109
Age : 27
Zanpakuto / Ani Soul : Tanigawa / Tsuki
Métier / PO : Gérand de la Boutique [sans nom] | 100 PO (pour le moment)
Date d'inscription : 09/08/2006

Statistiques
PDV:
2220/2220  (2220/2220)
ESp:
2230/2230  (2230/2230)

MessageSujet: Re: Hinozaki Akimi   Mer 13 Juin - 14:36

Je te souhaite la bienvenu ^^


Yep. C'est réglé pour son grade, on en as discuté.
Elle est donc Lieutenant de la 6° Div.

_________________
Me fesant passer pour un simple humain, je vis ma vie comme bon me semble oubliant mon passé lointain.
*Tsuki*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-rpg.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hinozaki Akimi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hinozaki Akimi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami Fantasy :: ¤ Accueil ¤ :: - ~Présentation de votre perso~ :: Shinigami - Fiches Validées-
Sauter vers: